L’AVOD ou le RSA audiovisuel

Les données triomphantes avancées par des cabinets d’études anglo-saxons se multiplient, l’AVOD, soit la vidéo à la demande financée par la publicité, est le prochain eldorado. De fait en France les candidats se multiplient aussi : Rakuten.TV, Pluto, Mango, bientôt Rlaxx.tv. Mais les illusions et les incompréhensions de ce qu’enseigne le marché américain risquent de faire des déçus.

Lire la suite

L’avis de la l’Autorité de la concurrence du 21 février 2019 (version mai 2021)

Le 15 juin 2018 la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation de l’Assemblée nationale avait demandé à l’Autorité de la Concurrence un avis pour éclairer le Parlement avant l’examen du futur projet de loi réformant la loi audiovisuelle de 1986. L’avis de l’Autorité a été rendu le 21 février 2019 et portait sur l’ensemble de l’économie de audiovisuel, et nous en avions souligné la qualité sur ce site. Il n’a cependant pas servi à grand chose, hélas, pour un projet de loi victime de toute façon de la pandémie, mais sa lecture reste hautement recommandée aujourd’hui, sachant que l’Autorité devant maintenant se prononcer avant l’été 2022 sur le projet de fusion TF1-M6, la doctrine exprimée dans ce document est particulièrement, importante. Si elle n’est pas désavouée.

Lire la suite

Eloge du linéaire

Les bonnes vieilles télévisions linéaires sont les oubliées des changements réglementaires en cours. La « grande » loi sur l’audiovisuel n’a pas survécu à la crise sanitaire et le texte en cours d’élaboration sur la chronologie des médias ne va pas les aider, loin de là. Une ambiance intellectuelle, et politique, s’est peu à peu installée dans laquelle les télés sont un peu des reliques du passé, condamnées au déclin, en bref pas intéressantes. L’époque est au streaming, aux interventions sur Twitch ou sur Brut, aux réseaux sociaux. Mais c’est aller bien vite en besogne.

Lire la suite

La crise de la pub n’est pas drôle

L’apparition de supports publicitaires en ligne à partir de 1998 a eu des effets dévastateurs sur l’organisation du marché publicitaire. Et par contre-coup sur toute l’économie des médias et pour finir sur la démocratie. L’ensemble de ces supports, d’abord marginaux, n’a mis qu’une douzaine d’année pour constituer dans la plupart des pays développés le premier segment du marché publicitaire, devant la télévision. Les conséquences de cette transformation ne sont pas toutes heureuses et ses causes ne sont pas toutes justes.

Lire la suite

Le blues de la télévision commerciale.

Les groupes de télévisions commerciales européens sont apparus dans les années quatre-vingt. A l’exception d’ITV, chaîne britannique créée en 1955, mais sous une forme bien différente cependant de sa structure actuelle. Typiques des “eighties” avec leur voisine la publicité, elles ont incarné la modernité des deux dernières décennies du XX° siècle, avec les paillettes des émissions populaires et la puissance politique de leur audience. En Allemagne, RTL, Sat1 et Pro 7, en France TF1 et M6, en Italie Canale 5, Rete 4 et Italia 1 les chaînes de Médiaset de Silvio Berlusconi, en Espagne Antena 3 du groupe Atresmedia ont rejoint ITV. Ces sept groupes sont tous côtés sur les marchés financiers des cinq grands pays européens. Et tous boudés.

Lire la suite