La crise de la pub n’est pas drôle

L’apparition de supports publicitaires en ligne à partir de 1998 a eu des effets dévastateurs sur l’organisation du marché publicitaire. Et par contre-coup sur toute l’économie des médias et pour finir sur la démocratie. L’ensemble de ces supports, d’abord marginaux, n’a mis qu’une douzaine d’année pour constituer dans la plupart des pays développés le premier segment du marché publicitaire, devant la télévision. Les conséquences de cette transformation ne sont pas toutes heureuses et ses causes ne sont pas toutes justes.

Continuer la lecture de « La crise de la pub n’est pas drôle »

Les limites durables de la mesure de l’audience non-linéaire de la télévision et surtout des réseaux sociaux. Et les moyens de s’en accommoder.


Résumé :

Les vidéos à la demande (non-linéaire) ne seront probablement jamais mesurées de façon comparable à l’audience de la télévision de jadis. Pour cinq raisons :

Résultat de recherche d'images pour "crook"
  • Des sources hétérogènes, dispersées, en nombre croissant
  • La prolifération des technologies de base
  • Des difficultés conceptuelles pour définir une vidéo vue
  • Deux zones grises importantes : les robots et les pirates
  • Le manque d’intérêt des publicitaires pour jouer leur rôle traditionnel de juge de paix.
Continuer la lecture de « Les limites durables de la mesure de l’audience non-linéaire de la télévision et surtout des réseaux sociaux. Et les moyens de s’en accommoder. »